Redirection dans secondes
Turkish-Racing_DSK_747x400

La C3 WRC à la découverte de la Turquie

7e Rallye de Turquie (13-16 septembre 2018)

Pour la dixième manche de la saison, la C3 WRC va faire la connaissance de la Turquie, un pays qui vit son aînée, la Xsara WRC, signer la première victoire sur terre de la marque en WRC, et qui accueille une manche du championnat du monde des rallyes pour la septième fois. Pour défendre ses chances, Citroën Total Abu Dhabi WRT fera à nouveau confiance à Craig Breen – Scott Martin, Mads Ostberg – Torstein Eriksen et Khalid Al Qassimi – Chris Patterson.

MARMARIS POUR PLAQUE TOURNANTE

L’éruption du volcan islandais Eyjafjöll en 2010, et ses conséquences sur le trafic aérien, avaient alors bien tenté de retenir en Turquie la caravane du WRC, elle n’avait pourtant plus visité le pays depuis cette édition. Pour son retour cette année, le championnat du monde des rallyes découvrira avec Marmaris, station balnéaire de la riviera locale, une troisième plaque tournante après Kemer (2003, 2004, 2005, 2006 et 2008) et Istanbul (2010). Sans pour autant que les caractéristiques et les difficultés de l’épreuve, décrite comme à mi-chemin entre la Sardaigne et feu l’Acropole, diffèrent fondamentalement de ce qu’elles étaient à l’époque. Les émissaires dépêchés sur place font en effet état d’un rallye à première vue, à nouveau technique, avec un sol enpierré sujet au balayage, en même temps qu’exigeant pour les mécaniques et les pneus, et des températures, particulièrement élevées. Au petit jeu de la découverte, les équipages du Citroën Total Abu Dhabi WRT ne comptent pas être en reste et faire valoir à la fois l’efficacité de leur prise de notes, leur faculté d’adaptation et leur sens de l’improvisation. D’autant que la marque détient le record du nombre de victoires dans ce pays, avec quatre succès en six millésimes disputés dans le cadre du WRC.

UN GROS MORCEAU D’ENTRÉE

L’équipe a en tout cas bien préparé son affaire à l’occasion de trois jours de tests sur les pistes de l’Aude, réputées pour être parmi les plus cassantes des bases d’essais connues. Si Mads Ostberg et Craig Breen tâcheront de tirer le meilleur parti de leur position de départs éloignée le premier jour (respectivement 8e et 9e sur la route), dans l’espoir de glaner un quatrième podium cette saison, Khalid Al Qassimi effectuera quant à lui sa troisième apparition de la saison, avec la ferme intention de monter en puissance au volant de la C3 WRC. Après une super-spéciale en ville le jeudi soir, la spéciale inaugurale de Çetibeli le vendredi, et ses plus de trente-huit kilomètres, soit le plus long kilométrage du week-end, devrait d’emblée plonger les équipages dans le vif du sujet et d’ores et déjà donner le ton d’une course à coup sûr riche en surprises…

Téléchargez le communiqué exhaustif à partir de l'ESPACE MEDIA de CITROËN RACING : https://media.citroenracing.com/fr/la-C3-wrc-a-la-decouverte-de-la-turquie

Top