Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer
Muller_Hungaroring.jpg

Un doublé CITROËN en Hongrie !

Malgré une adversité revigorée par l’entrée en vigueur des poids de compensation, les Citroën C-Elysée WTCC ont signé un doublé sur le Hungaroring.
Dans la course 1, José María Lopez a décroché la quatorzième victoire de sa carrière en FIA WTCC devant Yvan Muller.
José María López, Sébastien Loeb et Yvan Muller occupent toujours les trois premières places du Championnat du Monde Pilotes, tandis que Citroën conforte son avance chez les Constructeurs.

Peu avant la mise en grille, quelques gouttes de pluie venaient humidifier le revêtement du Hungaroring. Tous les xpilotes choisissaient de conserver les pneus slicks, à raison puisque les courses se déroulaient finalement sur une piste sèche.

Au départ, José María López bondissait depuis la deuxième ligne. Après avoir pris le meilleur sur Hugo Valente, il s’infiltrait à la corde et ressortait du premier virage en tête devant Yvan Muller ! Derrière, Sébastien Loeb et Ma Qing Hua se touchaient, permettant à Valente de se replacer en troisième position. Avec un pare-chocs touché et une aérodynamique dégradée, Sébastien Loeb se retrouvait en sixième place, derrière Ma Qing Hua et Tiago Monteiro.

Après quelques tours, l’écart entre Pechito López et Yvan Muller augmentait sensiblement et l’Argentin filait ainsi vers sa troisième victoire de la saison. Sur un circuit réputé pour son manque d’opportunités de dépassement, la hiérarchie n’évoluait pas jusqu’à l’arrivée : Ma Qing Hua et Sébastien Loeb terminaient respectivement quatrième et sixième.

Pour la seconde manche, le pilote Citroën le mieux placé sur la grille était Ma Qing Hua. À l’extinction des feux, c’est pourtant Sébastien Loeb qui prenait le meilleur envol dans le clan des C-Elysée. Le premier virage était marqué par le tête-à-queue de Rob Huff, qui provoquait une touchette entre Muller et Ma. López, qui n’avait pas pris la meilleure option en choisissant la partie extérieure de la piste, en profitait pour se replacer dans le sillage de Loeb.

Le classement à la fin du premier tour était identique à celui de l’arrivée : Michelisz, Coronel, Chilton, Monteiro, Loeb, López, Muller, Valente et Ma. Si aucune Citroën ne terminait sur le podium – pour la première fois de la saison – le bilan comptable restait excellent, tant pour les classements Pilotes que Constructeurs.

ILS ONT DIT

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) : « Nous savions que ce week-end serait difficile, avec un lest handicap de 60 kg sur le circuit le plus sinueux de la saison. Malgré cela, nous repartons avec une pole position et un doublé supplémentaires. Cette première manche européenne a été marquée par une popularité confirmée du FIA WTCC en Europe centrale. Nous sommes satisfaits de ce week-end, mais déjà tournés vers la prochaine manche au Nürburgring. Il s’agira sans doute d’un temps fort pour le Championnat du Monde. »

José María López : « Dans la première course, je pense avoir tout simplement effectué mon meilleur départ depuis que j’évolue en WTCC ! Je suis très heureux de cette victoire, surtout après des qualifications qui n’avaient pas été parfaites. Sur le plan comptable, ce troisième meeting me permet d’accroitre mon avance sur Seb de quelques points. C’est donc totalement positif. »

Yvan Muller : « J’aurais préféré gagner, mais mon départ a été moins bon que celui de Pechito. Après le premier virage, la course était perdue pour moi. J’ai lutté durant les trois ou quatre premiers tours, puis j’ai relâché mon effort afin de ne pas prendre de risque inutile. C’est mieux d’être deuxième plutôt que troisième ! »

Sébastien Loeb : « Au départ de la première course, j’ai eu une bonne impulsion avant de faire une erreur de manipulation dans notre procédure. Au bout de la ligne droite, Ma m’a déboîté et nous nous sommes touchés. Mon ‘splitter’ était endommagé et je n’ai pas été en mesure de dépasser. Mon second envol a été nettement meilleur. Je suis resté tout au long de la course derrière Tiago Monteiro. Mais il n’a commis aucune faute… »

Ma Qing Hua : « Au départ de la course 1, j’ai tenté la trajectoire extérieure, mais Sébastien est venu me toucher et cela m’a fait perdre plusieurs places. Ensuite je devais me battre avec une voiture difficile à conduire. Pour la seconde manche, j’ai tenté l’option intérieure. Mais cette fois, c’est Yvan qui m’a touché à l’arrière, au moment où Huff partait en tête-à-queue. La voiture était totalement déréglée et je m’estime chanceux d’avoir fini dans le top 10. »

CLASSEMENT COURSE 1

1. José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
2. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
3. Hugo Valente (Chevrolet Cruze RML TC1)
4. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)
5. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)
6. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
7. Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC)

CLASSEMENT COURSE 2

1. Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)
2. Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze TC1)
3. Tom Chilton (Chevrolet RML Cruze TC1)
4. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)
5.Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
6. José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
7. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
8. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)

CHAMPIONNAT DU MONDE ‘PILOTES’

1. José María López 129 pts
2. Sébastien Loeb 96 pts
3. Yvan Muller 86 pts
4. Tiago Monteiro 58 pts
5. Ma Qing Hua 53 pts
6. Mehdi Bennani 26 pts

CHAMPIONNAT DU MONDE ‘CONSTRUCTEURS’

1. Citroën 269 pts
2. Honda 189 pts
3. Lada 45 pts

Top