Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer
1920x1080_rally_guanajuato

Rally Guanajuato Corona

Mads Østberg et Citroën marquent des points au Mexique

Mads Østberg et Jonas Andersson ont terminé neuvièmes au Rallye Guanajuato Corona. Au terme de cette manche mexicaine, le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team conserve dès lors la deuxième place du Championnat du Monde des Rallyes - Constructeurs.

Des débuts musclés

Au Mexique, Citroën n’est d’ailleurs pas en terre inconnue. Car sur neuf éditions organisées en WRC, le Rallye du Mexique a vu s’imposer la Marque à six reprises. La septième victoire n’était pas loin, parce que durant la première partie du rallye, Mads Østberg a occupé la première place du classement général entre l’ES3 et l’ES6 le vendredi. Il a ensuite concédé quelques secondes mais, au terme de la première journée à Leon, il s’était bel et bien illustré et occupait une deuxième place très encourageante.

Deux meilleurs temps

Hélas, le samedi, l’équipage s’est trouvé en difficulté suite à la casse d’un élément de suspension. Cependant, le Norvégien a pu repartir le dimanche et rouler à un rythme très soutenu, signant deux meilleurs temps. Le premier dans la plus longue spéciale du rallye, les 56 km de Guanajuatito, et une deuxième fois à Derramadero.

A grande altitude

Ces meilleurs temps ne doivent rien au hasard : ils sont à l’évidence le fruit de l’expertise des ingénieurs du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team. Le Rallye du Mexique a pour caractéristique essentielle l’altitude à laquelle on roule. Toutes les spéciales sont tracées à plus de 1 800 mètres d’altitude, avec un sommet à près de 2 800 mètres. Ce qui explique que l’on ait beaucoup travaillé sur les DS3 WRC, car la voiture perd 10% de sa puissance tous les mille mètres d’altitude…
Une fois revenus dans le top 10, Mads Østberg et Jonas Andersson ont finalement marqué deux points. Ils conservent ainsi la troisième place du Championnat du Monde Pilotes et Copilotes.
Quant à Kris Meeke et Paul Nagle, malgré leur neuvième place au classement général le dimanche matin, ils ont heurté une pierre dans le Power Stage et n’ont pu aller jusqu’au terme du rallye.

Encourageant

« Mads a une fois de plus démontré qu’il est capable de se mesurer aux meilleurs. Il a toujours été dans le rythme des plus rapides. Il progresse régulièrement et rapidement. C’est encourageant pour les prochaines épreuves », explique Yves Matton, directeur de Citroën Racing.

Prochaine épreuve prévue : le Rallye du Portugal, qui se déroule du 3 au 6 avril.

Top