Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer
wtcc20150516035_646_b1521.jpg

Les nouveaux rois du ring !

  • Attendue comme le temps fort de la saison, la venue du FIA WTCC sur le Nürburgring a tenu toutes ses promesses.
  • Dans la course 1, les Citroën C-Elysée WTCC de José María López, Sébastien Loeb et Yvan Muller ont monopolisé le podium.
  • Malgré la grille inversée, Yvan Muller et José María López ont remonté leurs adversaires pour ajouter un doublé à la moisson de succès de l’équipe Citroën Total.

De bon matin, le mercure était proche de zéro lorsque les voitures prenaient la piste pour un court warm-up. Cet ultime entraînement permettait aux pilotes de valider les réglages de course, conçus pour favoriser les dépassements à la faveur d’une vitesse de pointe élevée.

Le départ de la course 1 se déroulait sans encombre pour José María López, qui virait en tête devant… ses équipiers Sébastien Loeb et Yvan Muller, parfaitement partis depuis les troisième et sixième places sur la grille ! Dès les premiers kilomètres sur la Nordschleife, Pechito produisait son effort pour se mettre hors de portée de ses poursuivants. Maîtrisant son sujet tout au long des trois tours, l’Argentin ne se laissait pas déconcentrer par les quelques gouttes de pluie tombant sur son pare-brise. Le Champion du Monde en titre passait la ligne d’arrivée en vainqueur de la première course, pour la quatrième fois en autant de meetings ! Cinquième sur la grille, M a Qing Hua terminait à cette place après avoir vainement tenté de trouver l’ouverture sur Norbert Michelisz.

Une pluie légère tombant à différents endroits du circuit, la piste était déclarée comme humide pour la course 2. Tous les concurrents conservaient néanmoins les pneus slicks. À l’extinction des feux, Yvan Muller se montrait une nouvelle fois inspiré. L’Alsacien sortait des premiers virages en deuxième position entre Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini. Derrière Tom Coronel, Mehdi Bennani emmenait un peloton de Citroën, également constitué par Ma Qing Hua, José María López et Sébastien Loeb.

Dès la fin du premier tour, Yvan Muller profitait de l’aspiration pour déboiter Tiago Monteiro. Tom Coronel cédait également sous la pression et il était débordé par Bennani, Ma, López puis Loeb. Le peloton se regroupait au cours du deuxième tour. En pleine bagarre, Ma et López passaient Bennani. Et il restait encore un troisième et dernier tour pour départager ce beau monde !

À son tour, Ma Qing Hua craquait et tapait sèchement le rail. López et les autres parvenaient à se faufiler entre les débris, sans perdre le contact avec le trio de tête. Le regroupement s’effectuait du côté du Karussel, et il fallait attendre la dernière ligne droite pour la photo finish !

Yvan Muller se mettait hors de portée de ses rivaux, tandis que José María López « avalait » coup sur coup Gabriele Tarquini puis Tiago Monteiro ! Les Citroën C-Elysée WTCC signaient ainsi un magnifique doublé, complété par la cinquième place de Sébastien Loeb.


ILS ONT DIT

Linda Jackson, Directrice générale de Citroën : « Je suis ravie de mon premier week-end passé sur le terrain avec Citroën Racing. En premier lieu, je dois évidemment saluer les résultats sportifs exceptionnels, avec un triplé et un doublé qui viennent récompenser le travail d’une équipe de collaborateurs professionnels et passionnés. Le talent du groupe de pilotes constitué par Yves Matton est également impressionnant, tout particulièrement sur ce circuit ! Le Nürburgring et la Nordschleife sont considérés comme des références dans le monde de l’automobile, Citroën peut donc être fier de voir ses C-Elysée triompher dans un tel contexte. »

José María López : « Tous les pilotes voulaient gagner ici, moi le premier ! C’est un sentiment incroyable de s’imposer sur un tel tracé. Dans la première course, ma tâche a été facilitée par le mauvais départ d’Hugo Valente. Comme je le désirais, je me suis échappé dès le premier tour et Seb n’était pas en position de prendre mon aspiration dans la grande ligne droite. Lors de la seconde manche, je suivais Ma qui était à la limite en permanence. Je n’arrivais pas à le passer et j’avoue m’être résigné à rester derrière ! Quand il est sorti, j’ai pu revenir sur les Honda. Je pensais passer Tarquini, mais j’ai aussi pu prendre l’avantage sur Monteiro qui avait perdu l’aspiration sur Yvan. C’était vraiment un week-end fantastique, bravo à toute l’équipe qui a été une fois de plus à so n meilleur niveau… »

Yvan Muller : « Je crois que nous avons offert une belle course aux téléspectateurs ! Dans le dernier tour, j’ai fait une petite erreur sur le circuit GP. J’ai donc cherché à garder une petite marge de sécurité jusqu’à la fin. Nous avions choisi des réglages agressifs, avec très peu d’appuis pour avoir la meilleure vitesse de pointe. Il fallait donc composer avec un comportement plus délicat dans les virages. Ce meeting sur le Nürburgring est très positif pour le FIA WTCC dans sa globalité, car il a suscité un engouement médiatique inédit. »

Sébastien Loeb : « Les sensations sur ce tracé étaient sans commune mesure avec ce que nous connaissons habituellement ! Quand j’étais derrière Pechito, je le voyais décoller des quatre roues : c’est tout de même inhabituel sur un circuit ! Dans la course 1, j’ai essayé d’attaquer en début de course, sans jamais réussir à réduire l’écart avec José María. J’ai donc décidé d’assurer ma deuxième place dès la fin du premier tour. La course 2 a été plus frustrante. J’ai vraiment tout essayé pour gagner des positions, mais je n’ai pas pu faire mieux que cinquième. Je conserve la deuxième place au Championnat du Monde, de peu. Il faudra faire encore mieux la prochaine fois car Yvan n’est plus qu’à un point ! »

Ma Qing Hua : « C’est encore un week-end au bilan mitigé, avec une course 1 sans histoire qui me permet de marquer des points. Je suis parti derrière Michelisz et je n’ai pas trouvé d’opportunité pour le dépasser. Dans la seconde manche, je défendais autant que possible ma position, mais ça n’a rien d’évident quand on a José María López dans son pare-chocs ! »


CLASSEMENTS

COURSE 1
1. José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
2. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
3. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
4. Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)
5. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)
6. Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)
7. Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC)

COURSE 2
1. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
2. José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
3. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)
4. Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)
5. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
6. Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC)

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1. José María López 177 pts
2. Sébastien Loeb 127 pts
3. Yvan Muller 126 pts
4. Tiago Monteiro 73 pts
5. Ma Qing Hua 64 pts
9. Mehdi Bennani 40 pts

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1. Citroën 364 pts
2. Honda 248 pts
3. Lada 74 pts

Top