Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer

José María López conserve son titre de Champion du monde !

Avec la pole position et la victoire en course 1, José María López s’est assuré d’un second titre de Champion du Monde FIA WTCC* avec l’équipe Citroën Total. 
Après une journée d’essais libres au cours de laquelle aucune hiérarchie ne s’était véritablement dégagée, les concurrents devaient abattre leurs cartes lors des essais qualificatifs. Mettant à profit les enseignements de la veille, les pilotes des Citroën C-Elysée WTCC monopolisaient – pour la première fois – la chasse à la pole position en Q3 ! Pour la sixième fois de la saison, José María López se montrait le plus rapide. L’Argentin devançait Sébastien Loeb, Yvan Muller, Ma Qing Hua et Mehdi Bennani. 

 

En fin d’après-midi, la tribune principale du Chang International Circuit était comble à l’heure où les voitures s’alignaient sur la grille de départ. Avec une température de 33°C pour une humidité de 60%, et une piste portée à 45°C, les conditions climatiques étaient extrêmes. 

À l’extinction des feux, José María López réalisait un envol parfait. Il virait en tête devant Sébastien Loeb, tandis que Ma Qing Hua et Yvan Muller étaient au coude à coude. Ce dernier n’allait pas beaucoup plus loin : percuté par deux autres concurrents, il devait rentrer au stand avec un train arrière cassé. Medhi Bennani en profitait pour prendre la troisième place provisoire.

Après une intervention de la voiture de sécurité, Ma Qing Hua reprenait le dessus sur le Marocain, et le top 4 n’évoluait plus jusqu’à l’arrivée. Malgré la menace constante de Sébastien Loeb, José María López remportait sa neuvième victoire de la saison. Il marquait les points nécessaires pour décrocher un second titre de Champion du Monde FIA WTCC.

Les célébrations étaient remises à plus tard, car il fallait aussitôt reprendre la piste pour disputer la course 2. Une fois encore, le départ était chaotique. Yvan Muller était contraint à l’abandon dès le premier virage à cause d’un contact avec Ma Qing Hua. Michelisz bouclait le premier tour en tête devant Monteiro, Chilton, Loeb, Ma et López.

La course était complètement folle, avec de multiples dépassements. Sébastien Loeb remontait progressivement jusqu’à la deuxième place. Haussant le rythme, il revenait dans le sillage de Monteiro... lorsque la course était interrompue au drapeau rouge en raison d’une luminosité devenue trop faible.

Sébastien Loeb se contentait donc de la deuxième place devant Ma Qing Hua et José María López, également auteurs de beaux dépassements au sein du peloton. 

Ils ont dit

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) : « Après avoir remporté le Championnat du Monde des Constructeurs à Shanghai, c’est une grande joie de voir José María López s’adjuger un nouveau titre Pilotes. C’est le couronnement d’une saison empreinte de régularité et de performance. Même si ce n’est pas forcément l’événement le plus marquant de la journée, je retiendrai particulièrement notre quintuplé en qualifications. Il était difficile de faire mieux avec cinq voitures au départ ! Cela illustre en tous cas l’esprit d’équipe qui nous permet d’avancer, tous ensemble. L’issue de la course 2 est en revanche frustrante : sans l’interruption au drapeau rouge, Sébastien Loeb aurait peut-être pu aller chercher la victoire. » 

José María López : « Je suis tellement heureux de décrocher ce deuxième titre de Champion du Monde. L’an passé, nous parlions surtout du premier sacre d’un Argentin depuis Juan Manuel Fangio. Mais cette année, je pense en premier lieu à ma famille, qui a sacrifié beaucoup de choses pour que je puisse venir courir en Europe. J’ai commencé ma carrière il y a 23 ans ; après toutes ces saisons, ma passion reste la même et conserver ce titre de Champion du Monde est un immense accomplissement. Je veux aussi remercier l’équipe Citroën Racing, qui m’a donné ma chance et qui m’a donné carte blanche pour affronter des équipiers prestigieux. Cette année, j’ai trouvé que le niveau s’élevait d’un cran supplémentaire. C’est sans doute pour cela que mon émotion est encore plus grande qu’en 2014. Je vais savourer ces moments. » 

Sébastien Loeb : « Bravo à Pechito pour ce nouveau titre ! C’est un plaisir de travailler avec lui, nous vivons dans une bonne atmosphère depuis presque deux ans. Mais cela reste toujours aussi difficile de le battre ! Avec deux podiums, je suis satisfait de cette journée tout en étant frustré. Sans le drapeau rouge, j’aurais sans doute pu attaquer Tiago et lui contester la victoire. Je suis revenu tout près d’Yvan au championnat, tout est possible et j’irai au Qatar pour tenter de terminer vice-Champion du Monde ! » 

Yvan Muller : « Heureusement que les qualifications étaient planifiées le dimanche matin, sinon je n’aurais pas beaucoup roulé au cours de la journée ! Que dire, si ce n’est que je suis déçu d’abandonner deux fois après des contacts dans les premiers virages. Le sport est ainsi fait, mais je n’avais de toutes façons plus d’espoir pour le championnat. Bravo à José pour ce titre, il a fait une saison parfaite. » 

Ma Qing Hua : « Je suis heureux pour Pechito, il mérite vraiment ce titre. Il a été très fort cette saison mais je suis heureux de le côtoyer car j’apprends beaucoup avec lui. Cette journée a été difficile, avec des écarts très serrés. Nous avons beaucoup travaillé après les qualifications et j’ai connu suffisamment de réussite en course pour décrocher deux podiums. Cela me permet de défendre ma quatrième place au Championnat du Monde, mais il faudra pousser jusqu’au bout ! » 

Classements

QUALIFICATIONS
1. José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
2. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
3. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
4. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)
5. Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC)

COURSE 1
1. José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
2. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
3. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)
4. Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC)
5. Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)
Meilleur tour : Sébastien Loeb en 1’39’’577

COURSE 2

1. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)
2. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC) 
3. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)
4. José María López (Citroën C-Elysée WTCC) 
8. Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC)

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES

1. José María López 438 pts
2. Yvan Muller 324 pts
3. Sébastien Loeb 322 pts
4. Ma Qing Hua 210 pts
5. Tiago Monteiro 196 pts 

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS 

1. Citroën 964 pts 
2. Honda 676 pts 
3. Lada 335 pts 

 

Top