Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer
wtcc_slovakie.jpg

CITROËN monopolise le podium slovaque

L’équipe Citroën Total a monopolisé les deux podiums des courses de FIA WTCC disputées aujourd’hui sur le Slovakia Ring. Dans la course 1, l’ordre d’arrivée est identique à celui des qualifications, avec Yvan Muller vainqueur devant José María López et Sébastien Loeb. Auteur d’un départ canon, Loeb s’est imposé dans la seconde manche, devant López et Muller.

José María López franchit le cap de la mi-saison en tête du Championnat du Monde. Citroën accroit un peu plus son avance en tête du classement Constructeurs.

C’est sous un soleil radieux et des tribunes bien garnies que trois Citroën C-Elysée WTCC venaient se ranger aux premières places sur la grille de départ de la course 1. À l’extinction des feux, Yvan Muller profitait de sa pole position pour virer en tête devant… Sébastien Loeb et José María López au coude à coude. Les deux voitures se frôlaient et l’Argentin conservait in-extremis sa position face à l’Alsacien. Qualifié en septième position, Ma Qing Hua se retrouvait en queue de peloton après être resté ‘scotché’ sur la grille. Le Chinois entamait aussitôt une remontée, mais il abandonnait pour que ses mécaniciens puissent chercher l’origine de son souci avant la course 2.

En tête, Yvan Muller creusait vite un petit écart sur ses équipiers. Tout au long des onze tours, Sébastien Loeb restait à quelques mètres de José María López, sans jamais trouver d’opportunité de dépasser. Les trois Citroën C-Elysée WTCC passaient donc la ligne d’arrivée dans cet ordre et Muller remportait sa quatrième victoire de la saison !

Quelques minutes plus tard, le départ de la course 2 était donné. Malgré les efforts de l’équipe, Ma Qing Hua était de nouveau victime d’un problème d’embrayage et il devait se résoudre à repartir de Slovaquie avec un score vierge.

Auteur d’un envol façon ‘boulet de canon’, Sébastien Loeb passait de la huitième à la deuxième position dans le premier virage ! Le nonuple Champion du Monde des Rallyes emmenait dans sa roue José María López. Les deux hommes étaient vite rejoints par Yvan Muller, après qu’il se soit débarrassé d’Hugo Valente.

Loeb trouvait l’ouverture sur Tarquini au début du deuxième tour. Une boucle plus tard, il était imité par López et Muller : on retrouvait à nouveau trois Citroën en tête ! José María López devait ensuite déployer sa science de la course pour résister à un Yvan Muller très insistant. La bagarre était aussi haletante que sportive, mais le classement restait le même jusqu’au drapeau à damiers. Cette fois, le tiercé dans l’ordre était le 9, le 37 et le 68.

Sébastien Loeb remportait ainsi sa quatrième victoire en FIA WTCC, après Marrakech et – déjà – le Slovakia Ring en 2014, et Termas de Río Hondo en 2015.

Au Championnat du Monde, José María López boucle la première saison en tête avec respectivement 30 et 61 points d’avance sur Yvan Muller et Sébastien Loeb. Ma Qing Hua passe en septième position du classement général. Après avoir marqué le score maximum ce week-end, Citroën totalise désormais 529 points, dont 163 d’avance sur le deuxième.

ILS ONT DIT

Carlos Tavares, PDG de PSA Peugeot Citroën : « Après des qualifications parfaitement maîtrisées, ces deux triplés concluent un week-end très excitant. Bravo aux pilotes qui ont concrétisé le travail incessant du management, des ingénieurs et des mécaniciens. Citroën Racing a une nouvelle fois démontré ses qualités, sa combativité et son esprit d’équipe. C’est un exemple pour tout le groupe PSA, qui illustre ce que nous devons faire au quotidien : repousser nos limites pour accomplir ce que nous n’avions jamais réussi à faire auparavant. Nous devons y parvenir chaque jour, en travaillant tous ensemble et dans la confiance. »

Yvan Muller : « Je suis évidemment très satisfait du bilan de ces deux courses. Dans la course 1, prendre un bon départ me garantissait quasiment la victoire. J’ai attaqué dès les premiers virages pour ne pas me faire surprendre à l’aspiration. Puis j’ai piloté en gérant l’usure de mes pneus, en restant concentré car Pechito et Seb n’étaient pas si loin derrière. En course 2, nous avons tous les trois pris des bons départs et nous avons gagné de nombreuses positions dès les premiers mètres. Après quelques virages, il n’y avait plus que Gabriele Tarquini devant nous. Seb a fait du bon boulot pour prendre la tête… et nous l’avons suivi ! »

Sébastien Loeb : « Je suis très heureux d’être de retour sur la plus haute marche du podium. La dernière fois c’était en Argentine, ça remonte donc à quelques mois ! Dans la course 1, j’ai essayé de pousser Pechito à la faute mais l’opportunité de le passer ne s’est jamais présentée. Pour la deuxième manche, le départ était la clé. J’ai pris les bonnes options et je me suis tout de suite retrouvé en bagarre avec Gabriele Tarquini. Il se défendait bien, mais j’ai réussi à trouver l’ouverture. J’ai essayé de creuser un petit écart pendant que les autres étaient encore derrière lui. Le comportement de ma Citroën C-Elysée WTCC était vraiment fantastique aujourd’hui ! »

José María López : « Bravo à mes équipiers pour leurs victoires ! Je suis content de ces deux podiums, qui me permettent de ne lâcher que quelques points au championnat. Je sais que la bagarre sera intense jusqu’à la fin, mais c’est positif de franchir le cap de la mi-saison en leader et avec un écart qui reste intéressant. Nous sommes tous à la limite, nous n’arrêtons pas de travailler et de progresser. C’est extrêmement motivant d’évoluer au sein d’une telle équipe. »

Ma Qing Hua : « Je suis évidemment déçu de repartir de Slovaquie sans avoir inscrit le moindre point. Pourtant, mes qualifications me permettaient d’espérer de bons résultats. Mais j’ai rencontré des problèmes d’embrayage au départ des deux courses. Heureusement, il ne faudra pas attendre trop longtemps avant de retrouver la compétition ! »

PROCHAIN ARRÊT : CIRCUIT PAUL RICARD

Pas le temps de souffler pour les équipes de FIA WTCC, qui se retrouveront dès le week-end prochain sur le Circuit Paul Ricard. Après la révision des Citroën C-Elysée WTCC, les semi-remorques prendront aussitôt la direction de la Provence. Vendredi, la première séance d’essais libres est programmée à 12h00. Samedi, les deux autres sessions auront lieu à 9h00 et 11h30, tandis que les qualifications débuteront à 15h00. Dimanche, les deux courses sont programmées à 12h45 et 14h00.

L’équipe Citroën Total aura évidemment pour ambition de briller à domicile. L’an passé, Yvan Muller et Sébastien Loeb avaient signé un doublé lors de la première course. Dans la seconde manche, José María López avait réalisé un véritable exploit en remontant de la dernière à la première place ! L’Argentin avait été rejoint par Yvan Muller sur le podium.

CLASSEMENTS

COURSE 1
1. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
2. José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
3. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
4. Rob Huff (Lada Vesta WTCC)
5. Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1)
6. Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)
7. Tom Chilton (Chevrolet RML Cruze TC1)
8. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)
9. Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze TC1)
10. Nestor Girolami (Honda Civic WTCC)
MT : Yvan Muller en 2’05’’748

COURSE 2
1. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)
2. José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
3. Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)
4. Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)
5. Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1)
6. Jaap van Lagen (Lada Vesta WTCC)
7. Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC)
8. Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)
9. Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)
10. Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze TC1)
MT : Sébastien Loeb en 2’06’’620

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1. José María López 239 pts
2. Yvan Muller 209 pts
3. Sébastien Loeb 178 pts
4. Tiago Monteiro 108 pts
5. Gabriele Tarquini 96 pts
6. Norbert Michelisz 86 pts
7. Ma Qing Hua 84 pts
11. Mehdi Bennani 40 pts

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1. Citroën 529 pts
2. Honda 366 pts
3. Lada 157 pts

Top