Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer
wtcc_champion

Citroën champion WTCC

Les CITROËN C-Elysée WTCC ont réalisé un magnifique quadruplé à Shanghai, avec José María López victorieux devant Ma Qing Hua, Yvan Muller et Sébastien Loeb.

Ce carton plein permet à Citroën de devenir Champion du Monde des Constructeurs.

Les Citroën C-Elysée WTCC ont réalisé un magnifique quadruplé à Shanghai, avec José María López victorieux devant Ma Qing Hua, Yvan Muller et Sébastien Loeb. Ce carton plein permet à Citroën de devenir Champion du Monde des Constructeurs. Il s’agit de la première couronne internationale de Citroën sur les circuits, après cinq titres en Rallye-Raid et huit en WRC. Au Championnat du Monde ‘Pilotes’, José María López fait un pas supplémentaire vers le sacre, qu’il pourra décrocher lors de la prochaine manche à Suzuka (24-26 octobre).

En positionnant ses quatre voitures parmi les cinq premiers des qualifications, Citroën Total avait déjà fait forte impression sur le Shanghai International Circuit. Le départ de la première course était donné devant des tribunes bondées et acquises à la cause de Ma Qing Hua, placé en première ligne.

À l’extinction des feux, José María López bondissait en tête devant son équipier chinois et Yvan Muller. Cinquième sur la grille, Sébastien Loeb manquait son envol et il bouclait le premier tour au septième rang. En verve sur ses terres, Ma Qing Hua harcelait Pechito López. Au prix de quelques blocages de freins, le leader conservait l’avantage sans parvenir à creuser le moindre écart.

Pendant ce temps, Sébastien Loeb entamait une spectaculaire remontée. Tour à tour, Tiago Monteiro, Gabriele Tarquini et Norbert Michelisz s’inclinaient face aux attaques de l’ex-rallyman. Peu avant la mi-course, c’est un quadruplé Citroën qui se profilait donc !

Les Citroën C-Elysée se regroupaient en vue du drapeau à damiers, afin d’immortaliser un instant historique pour la Marque. José María López, Ma Qing Hua, Yvan Muller et Sébastien Loeb offraient ainsi le titre de Champion du Monde des Constructeurs à leur équipe.

Le temps des célébrations était compté, puisque le départ de la deuxième manche était donné quelques minutes plus tard. En vertu de la grille inversée, Sébastien Loeb était le mieux placé, en troisième ligne. Dès les premiers virages, Yvan Muller revenait sur son équipier. Loeb essayait ensuite de déborder Hugo Valente, mais Muller en profitait pour passer !

En tentant de reprendre son bien, Sébastien Loeb percutait involontairement Yvan, qui abandonnait avec une roue arrière cassée. Comme à son habitude, José María López se glissait dans le peloton et il remontait bientôt en troisième position ! Il franchissait le drapeau à damiers à cette place, marquant de précieux points pour le Championnat du Monde ‘Pilotes’. Arrivé quatrième, Sébastien Loeb écopait d’une pénalité de 30’’ pour sa manœuvre et il était classé hors du top 10. Auteur de belles passes d’armes avec Norbert Michelisz et Tom Coronel, Ma Qing Hua terminait cinquième.

ILS ONT DIT 

 

Julien Montarnal, Directeur Marketing, Communication et Sport de Citroën : « Ces victoires et ce titre sont une grande fierté pour Citroën. Le professionnalisme, l’énergie et la passion de Citroën Racing nous permettent d’obtenir des résultats qui vont au-delà de nos plus folles espérances. Nous nous étions donnés une année pour apprendre, et il s’agit finalement d’une année pour gagner ! Je tiens à remercier l’intégralité de l’équipe, tous ceux qui ont permis de mettre la marque Citroën à la place qu’elle mérite : la première. En décrochant ce titre à Shanghai, dans le cadre d’un événement extrêmement populaire, nous avons le plus beau des scénarios. La Chine est notre premier marché, puisqu’une Citroën sur quatre est vendue ici. Tous nos invités, les concessionnaires et les clients ont pu apprécier le savoir-faire technologique de Citroën. »

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing : « La saison n’est pas tout à fait terminée, mais on peut déjà dire qu’il s’agit d’une grande année. Une année qui a débuté il y a dix-huit mois, lorsque nous avons commencé à travaillé sur ce projet. Que ce soit dans notre centre technique de Versailles ou sur le terrain, toute l’équipe a mis beaucoup d’énergie pour que nous soyons prêts dès le coup d’envoi du championnat. Avec une voiture bien née et un effectif de pilotes fantastiques, nous avons obtenu des résultats exceptionnels. Je voudrais décerner une mention spéciale à Yvan Muller, pour son implication avec nous. C’était très émouvant d’obtenir un quadruplé en Chine, et de placer Ma Qing Hua sur le podium. »

José María López : « Il s’agissait d’un week-end important et j’étais plus nerveux que d’ordinaire. C’est énorme de gagner le titre Constructeurs avec Citroën Racing. Bravo à chacun d’entre eux, je crois plus que jamais que la course automobile est un sport d’équipe, même si la plus grande part de gloire revient au pilote. Ça n’a pas été facile de remporter cette septième victoire, car Ma Qing Hua n’a jamais cessé de me mettre la pression. Cela démontre que sa victoire de Moscou ne tenait pas du hasard ! »

Ma Qing Hua : « Tout d’abord, merci et bravo à Citroën Total. À l’image de ce week-end, c’est une saison pleine de succès. L’équipe fait vraiment le maximum pour compenser mon manque de roulage et c’est motivant de se sentir soutenu de la sorte. Terminer deuxième de la course 1, près du vainqueur, est un bon résultat. Pour moi, cela a encore plus de valeur que ma victoire à Moscou. »

Yvan Muller : « Personnellement, ce n’est pas le meilleur week-end. Ce n’est d’ailleurs pas ma meilleure saison ! Mais je suis heureux du résultat de l’équipe. Nous avons débuté notre collaboration il y a quinze mois et c’est un accomplissement de remporter ce titre. Je suis content pour les mécaniciens, les ingénieurs, tout le monde. »

Sébastien Loeb : « La première course a été excitante. J’ai manqué mon départ, mais j’ai réussi à me battre avec les autres et à les dépasser pour revenir en quatrième place. Ce quadruplé restera un grand moment pour nous tous ! Dans la seconde manche, j’ai été un peu trop optimiste lors d’un freinage et j’ai percuté involontairement Yvan. Je suis vraiment désolé pour lui et ma pénalité est logique. Le fait marquant du jour reste le titre de l’équipe ! »

Course 1

1.

José María López (Citroën C-Elysée WTCC)

2.

Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)

+2’’089

3.

Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC)

+5''793

4.

Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)

+6’’175

5.

Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)

+16’’050

 

Course 2

1.

Mehdi Bennani (Honda Civic WTCC)

2.

Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)

+2’’590

3.

José María López (Citroën C-Elysée WTCC)

+4’’041

4.

Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)

+13’’976

5.

Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC)

+14’’416

13.

Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC

+37’’197

 

Championnat du monde "Pilotes"

1.

José María López

384 points

2.

Yvan Muller

291 points

3.

Sébastien Loeb

251 points

4.

Tiago Monteiro

170 points

5.

Norbert Michelisz

142 points

 

Championnat du monde "Constructeurs"

1.

Citroën Total

848 points

2.

Honda

574 points

3.

Lada

334 points

 

* Sous réserve de la publication officielle des résultats par FIA

Top