Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer
Citroën C4 Cactus : une innovation rafraîchissante

Citroën C4 Cactus Innovation

Notre rendez-vous est au cœur d'Amsterdam, terre du fondateur André Citroën, dans le lounge de l’hôtel Aitana Design. Un décor idéal pour la Marque au double chevron.

Son Concept Car C-Cactus avait séduit les publics des Salons de Francfort et de Bruxelles. Après sa présentation en Première Mondiale au Salon de Genève, nous avons effectué un essai de la Citroën C4 Cactus. Notre rendez-vous est au cœur d'Amsterdam, terre du fondateur André Citroën, dans le lounge de l’hôtel Aitana Design. Un décor idéal pour cette nouvelle voiture de la Marque au double chevron.

Cette berline compacte (segment C) au look de cross-over vient bousculer le paysage automobile et répond pleinement aux véritables attentes des conducteurs. Elle vise un public en quête d'un modèle au design affirmé, confortable, recherchant une technologie utile, agréable à conduire et ceci pour un budget maîtrisé.... La Citroën C4 Cactus est une voiture innovante au look expressif, dotée d’un habitacle généreux et d’une infinité d'équipements de confort qui la situe sans conteste dans le segment C aux côtés de la Citroën C4. Tout en regorgeant de solutions créatives, elle brille aussi par une simplicité intemporelle et une belle convivialité. Il s’agit aussi d’une voiture réduisant les coûts d’utilisation, tant en consommation qu’en frais d'entretien, tout en préservant le plaisir de conduite.

Un ordre parfait


Avant de plonger notre C4 Cactus au cœur des embouteillages matinaux d'Amsterdam, nous prenons le temps de poser un regard critique sur le modèle, qui bénéficie de la luxueuse finition Shine. J’use de persuasion pour convaincre mon copilote de choisir la très extravertie carrosserie jaune assortie des protections de carrosserie latérales Airbump® Black. Une invention géniale de Citroën, sur laquelle nous reviendrons .

Pour le moment, nous sommes impressionnés par le vaste choix qu’offre la Marque dès le lancement du modèle : il est disponible en dix teintes de carrosserie, à combiner avec les bandes Airbump® assorties en quatre couleurs (Black, Grey, Dune et Chocolate) et trois ambiances intérieures (Stone Grey, Habana et Purple). Ajoutez à ceci six niveaux d'équipement (Start – Live – Feel – Feel Edition – Shine et Shine Edition), et vous verrez que les combinaisons deviennent légion. L'intérieur mérite que l'on s'y attarde. Le conducteur se sent d'emblée à l'aise au volant. On retrouve tous les instruments de bord sur un écran-tablette central. L'écran tactile de sept pouces regroupe les fonctions : climatisation, médias, navigation, téléphone, services internet (via 3G) tels que Coyote, TripAdvisor et ViaMichelin (pour ne citer que ceux-là), mais aussi des systèmes d'aide à la conduite comme Park Assist et la caméra de recul. Un dispositif très pratique en ville, qui vient compléter une visibilité irréprochable. Sur un petit écran disposé juste devant lui, le conducteur dispose des informations utiles (tachymètre, jauge de carburant et vitesse). Quant à mon copilote, impressionné par le vaste espace de rangement situé devant lui, il se demande où peut bien se cacher l'airbag passager. Citroën l’a en effet déplacé dans le plafond, ce qu'on appelle un Airbag in Roof, ce qui permet d’ouvrir la vaste boîte à gants vers le haut et d’en distinguer tout le contenu d’un seul coup d'œil. Voilà une exclusivité Citroën qui ne manquera pas de faire des émules.

Notre première impression est positive : matériaux durables agréables au toucher, espace vaste et confortable et, en outre, immersion parfaite dans la lumière du jour grâce au toit panoramique composé de quatre couches qui arrêtent les ultraviolets nocifs (à la manière de lunettes solaires) et évitent l'accumulation de chaleur à l'intérieur (encore une première mondiale de la Marque).

Bref, nous n’avons qu’une envie : nous mettre en route.

Au rythme de la ville

Avez-vous déjà circulé dans Amsterdam un jour de semaine à 8h30 ? Le vélo y est le roi incontesté ! Et si les piétons sont sans doute les plus mal lotis, les voitures sont à peine tolérées… Pourtant, nous évoluons sans peine dans les embouteillages et nous apprécions les regards bienveillants des usagers faibles.

Avec la Citroën C4 Cactus, impossible de passer inaperçu. Les bandes Airbump® intégrées aux flancs de la voiture, qui lui confèrent un look élégant, sont véritablement fonctionnelles, surtout en ville. Leur revêtement souple et anti-griffes protège la C4 Cactus des agressions extérieures, et les capsules d'air absorbent toutes sortes de chocs : caddy, ouverture de porte, … Une exclusivité bien pensée de Citroën. Il aura fallu trois ans pour développer cette innovation, protégée par neuf brevets.

200 kg de moins


Nous sommes frappés par la légèreté de conduite de la Citroën C4 Cactus, particulièrement maniable en ville entre tous ces vélos. C'est aussi un poids plume, car les ingénieurs ont réussi à l’alléger de 200 kg, grâce à une plate-forme compacte et légère, à l’utilisation de matériaux performants (acier à très haute limite élastique (THLE), aluminium pour le capot et les poutres avant et arrière). Ce gain de poids résulte aussi de choix astucieux ; tels que la présence d'un nouveau type d'essuie-glaces, les Magic Wash, qui assurent une meilleure répartition du produit de lavage tout en nécessitant deux fois moins de liquide et aussi du toit panoramique (optionnel) de grandes dimensions doté d’un traitement thermique de haute performance (le meilleur du marché), qui filtre la lumière et isole de la chaleur et qui ne nécessite pas la présence d’un velum (6 kg de gagnés). Avec un poids total de moins de 1 000 kg pour la version de base, la C4 Cactus et ses 4,16 m de long est incroyablement légère pour une voiture de ce segment. Pour autant l’espace n’est pas sacrifié ; les passagers arrière ont toute la place nécessaire et l’agencement du coffre de 358 litres permet un rangement aisé des bagages. On peut au besoin rabattre la banquette arrière monobloc, ceci pour permettre de gagner quelque 6 kilos. Ces gains de poids sont tout bénéfice tant pour la consommation que l’agilité de la C4 Cactus !

Des rugissements sous le capot

Les voitures légères consomment moins et s'usent moins vite. Ce qui nous ramène à l'un des préalables de Citroën : la C4 Cactus devait répondre aux exigences des automobilistes modernes, une voiture à budget maîtrisé tant au point de vue achat, que consommation ou entretien. Il va de soi que, dans cette optique, l'offre de motorisations joue un rôle primordial. Citroën propose trois moteurs essence PureTech, à commencer par le 1,2 litre trois cylindres de 75 ch, suivi d'un moteur d'une puissance de 82 ch, et d'un moteur suralimenté à injection directe développant 110 ch avec un couple maximal de 205 Nm, disponible en boîte manuelle à cinq rapports.

Du côté des moteurs diesel, la Marque offre le choix entre un 1.6 e-HDi de 92 ch, avec une boîte robotisée à six rapports ETG6, et le 1.6 BlueHDi de 100 ch (avec une boîte manuelle). Nous avons jeté notre dévolu sur la version essence la plus puissante, après avoir été séduits par la sonorité agréable du moteur. Il se montre assez sportif sans être agressif, avec force souplesse même à bas régime. C'est l'idéal en ville, car on ne doit pas constamment rétrograder quand le trafic se ralentit. Mais ce trois cylindres est aussi à l'aise sur route dégagée. Un tronçon d'autoroute et une route le long d'une digue nous ont permis de solliciter un peu plus l'accélérateur, invitation à laquelle le moteur a bien répondu présent. Sur cette route déserte, le long de la Zuiderzee, nous avons pu apprécier notre C4 Cactus dans les virages. Rien à dire, y compris en termes de freinage, parfaitement dosé. Et lorsque, à la fin de ce parcours mixte, nous avons enregistré une consommation de moins de 5 litres, nous n'avons pu qu'applaudir.

Nous sommes curieux de découvrir le moteur diesel avec boîte robotisée ETG6. Celle-ci est commandée par trois boutons sur le tableau de bord ( N - D - R ), de sorte que les passagers avant, non gênés par un levier central, bénéficient de larges assises dans un esprit sofa.. Bien entendu, le volant est aussi équipé de manettes grâce auxquelles le conducteur peut anticiper les changements de rapports. Cette version fera l’objet d’une plus longue séance de découverte prévue courant de cet été.

Quelques données techniques


Moteur : 1199 cc, trois cylindres en ligne, turbo essence, 81 kW/110 ch à 5500t/m, 205 Nm à 1500 t/m Transmission : roues avant, boîte manuelle à cinq rapports Dimensions (L/l/h): 4157/1946/1530 mm Performances : 188 km/h, 0-100 km/h en 9,3 sec. Consommation mixte (émission de CO2): 4,6 l/100 km (105 g/km) en monte 16 pouces / 4,7l/100 km (107 g/km) en monte 17 pouces

Top