Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer
tac rally 02

Championnat de Belgique: Un terrain globalement apprécié des pilotes DS

Deux DS 3 R5 seront ce samedi au départ du TAC Rally, troisième manche du Championnat de Belgique des Rallyes 2015. Après un Spa Rally fertile en rebondissements, Bertrand Grooten et Vincent Verschueren entendent bien démontrer leur potentiel et concrétiser leur prestation par un résultat de choix.

Avec l'introduction, cette année, du Spa Rally comme 9ème manche du Championnat de Belgique, le début de saison est devenu très rythmé, trois épreuves se succédant en à peine plus d'un mois. Cette situation pose quelques problèmes budgétaires à Cédric Cherain, qui ne pourra défendre sa deuxième place au classement provisoire.

"Je me réjouissais de venir défendre ma belle position au championnat sur un terrain qui m'a souvent bien réussi," explique le Liégeois. "Mais dès le début de la saison, nous savions que nous risquions de devoir faire des choix parmi les épreuves car notre budget ne permettait de disputer que six manches du championnat. Nous espérions trouver des moyens supplémentaires pour pouvoir disputer le TAC Rally. J'y ai cru jusqu'à deux jours du départ mais ça n'a finalement pas réussi. Je vais maintenant me concentrer sur le Rallye de Wallonie et chercher les moyens d'étoffer mon programme. Je souhaite beaucoup de succès aux autres pilotes de DS 3 R5."

Après avoir perdu la deuxième place du championnat à Spa, Vincent Verschueren est d'autant plus motivé à la veille du rendez-vous fixé "dans son jardin". Retrouvant à sa droite Véronique Hostens, avec qui il avait disputé une bonne partie de la saison dernière, Vincent veut confirmer son encourageante entrée en matière du Rally van Haspengouw et se replacer dans le peloton très relevé des candidats au titre 2015.

En l'absence de Pieter Tsjoen, que l'on retrouvera au Rallye de Wallonie, à la droite du Français Stéphane Lefebvre sur la DS 3 R5 du team J-Motorsport, Bertrand Grooten peut jouer un rôle important pour aider DS à conserver la tête du Championnat des Marques. Même s'il découvrira les spéciales du TAC Rally, le Marchois est confiant car il pourra à nouveau adapter sa DS 3 R5 au terrain lors d'une séance d'essais juste avant le départ.

Une chose est sure: les deux pilotes de DS 3 R5 apprécient le parcours du TAC Rally. Ils ont donc l'ambition d'y réaliser de grandes choses pour se positionner au mieux dans la course au titre au tiers de la compétition.

Bien entendu, les DS 3 animeront également la catégorie R3. Comme à Landen, on peut s'attendre à un beau duel pour la victoire entre Guillaume Dilley et Kevin Demaerschalk. Ce dernier se contentera encore d'une première version de DS 3 R3 (sans le kit MAX) mais il s'est souvent montré très performant dans les épreuves flandriennes. Quant à Dilley, il fera tout ce qu'il peut pour défendre son extraordinaire troisième place au championnat.

ILS ONT DIT

Vincent Verschueren, né le 24/10/1979, réside à 9750 Zingem. Team GoDrive.

"Le TAC Rally est une épreuve qui me plaît beaucoup. C'est la manche du championnat qui se déroule le plus près de chez moi. Je peux donc toujours y compter sur la présence et le soutien de nombreux amis et supporters. Freddy est toujours très rapide à Tielt et je m'attends aussi à ce que Kris Princen soit très performant. Pour ma part, je vais tout faire pour monter sur le podium. Le shakedown a été bienvenu pour permettre à Véronique de se remettre dans le rythme. Ce sera en effet son premier rallye cette année. Je suis impatient d'être au départ."

Bertrand Grooten, né le 7/1/1986, réside à 6997 Biron. Team D-Max.

"Je n'ai jamais participé au TAC Rally mais j'ai été agréablement surpris par son parcours. Contrairement à ce que je pensais, cela n'a rien à voir avec le Haspengouw. Nous avons bien étudié toutes les spéciales sur vidéo. Le parcours semble fort glissant et très piégeux. Ce ne sera pas simple. Du coup, j'hésite sur le choix de pneus à effectuer. Puisque le type unique imposé par la FIA sera obligatoire en championnat de Belgique à partir du Rallye de Wallonie, j'ai envie de l'essayer dès ce week-end pour m'y habituer. Je verrai ensuite quelle option de dois prendre dans ce domaine car j'ai l'impression que le choix que j'avais fait en début de saison me pénalisait par rapport à la concurrence. Quand la lutte est aussi serrée, chaque détail a son importance. Or, après deux maigres résultats, je dois absolument viser les premières places. J'aime le format de l'épreuve, très concentré et donc très rythmé. Je vais tout faire pour décrocher un bon résultat."

Guillaume Dilley, né le 17/2/1991, réside à 1380 Lasne. Team Burton Racing.

"Je connais assez bien le TAC Rally car j'y ai déjà roulé trois fois et j'ai chaque fois remporté ma catégorie. J'adore le parcours et le découpage, avec les spéciales proches l'une de l'autre. L'organisation y est également très bonne. Je n'y ai jamais été confronté à la neutralisation d'une spéciale. Grâce à mes deux victoires en R3, j'occupe une inespérée troisième place au championnat. Même si je ne dois pas me faire d'illusions sur ce plan, il est clair qu'il est tentant de défendre cette position. Je vais donc essayer de marquer à nouveau de gros points. Avec la DS 3 R3 MAX, on peut viser un Top 10. Mais il faut aussi être à l'arrivée. Kevin Demaerschalk, qui sera de retour sur une autre DS 3 R3, est toujours très rapide en Flandre. Je compte bien montrer que je peux rivaliser avec lui malgré ma plus faible expérience."

Top