Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Fermer
Fermer
Fermer
A quelques kilomètres du but

À quelques kilomètres du but…

Leaders à trois spéciales de l’arrivée, Kris Meeke et Paul Nagle ont été victimes de l’un des nombreux pièges du Rallye d’Allemagne.

Mads Østberg et Jonas Andersson placent leur DS3 WRC au sixième rang.

Prochaine épreuve pour le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team : en Australie du 11 au 14 septembre.

Deuxièmes au départ de la dernière journée du Rallye d’Allemagne, Kris Meeke et Paul Nagle s’emparaient de la première place du classement général au terme de Dhrontal (ES15). Mais dès les premiers kilomètres de Grafschaft (ES16), la DS3 WRC numéro 3 sortait de la route, entrainant l’abandon du Britannique et de l’Irlandais.

Mads Østberg et Jonas Andersson partaient dans les deux boucles avec l’objectif de décrocher la sixième position. En profitant des retraits des deux leaders, ils atteignaient ce but en fin de rallye.

En tête du Championnat WRC Junior, Stéphane Lefebvre ajoutait un troisième succès à son palmarès. Sur asphalte, le Français confortait son leadership au classement en devançant l’Allemand Christian Riedemann et son compatriote Quentin Giordano.

Ils ont dit :


Kris Meeke : «La première spéciale était vraiment compliquée. Quand on m’a dit que Jari-Matti était arrêté, ça n’a pas changé mon état d’esprit. Je n’ai pas été affecté par la perspective de gagner… J’ai pris le départ de l’ES16 en étant relaxé et concentré. Mais j’avais une note un peu trop optimiste en début de spéciale. Nous avons tapé avec la roue avant. J’ai senti une importante vibration et nous sommes sortis dans le virage suivant en heurtant un mur. Je suis vraiment déçu pour toute l’équipe qui travaille dur pour obtenir des résultats. Mais nous avons montré que nous étions dans le rythme. Il faut déjà penser au prochain rallye.»

Mads Østberg : «C’est une satisfaction d’avoir atteint l’arrivée du rallye. Avant le départ, l’objectif était de terminer dans le top 5. Malheureusement, nous n’avons pas été assez réguliers dans toutes les spéciales. Le résultat est néanmoins satisfaisant, car nous sommes à vingt secondes du podium. Il nous a manqué un petit quelque chose, même s’il était surtout important d’engranger des kilomètres pour les prochaines épreuves sur asphalte. »

Top